MARC PAQUIEN

Né en 1968, il a mis en scène L'Intervention de Victor Hugo pour le Festival Les Nuits de Fourvière à Lyon en 2002, et La Trahison orale de Maurizio Kagel, en collaboration avec l'Orchestre National de Lyon au Théâtre des Célestins.

En 2004, il met en scène au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis La Mère de Stanislas Witkiewicz dans le cadre de la Saison Polonaise en France, ainsi que deux pièces de Martin Crimp, Face au mur et Cas d'urgences plus rares au Théâtre National de Chaillot.

Il reçoit pour ces deux spectacles le Prix de la révélation théâtrale de la mise en scène, décerné par le Syndicat de la critique Théâtre, Musique et Danse en juin 2004, et Hélène Alexandridis Prix de la meilleure actrice pour son interprétation du rôle-titre dans La Mère.

En janvier 2006, il met en scène Le Baladin du monde occidental de John Millington Synge au Théâtre National de Chaillot au Théâtre Vidy-Lausanne, puis en tournée en France et en Suisse. Le spectacle est nommé aux «Molières» 2006, et Dominique Reymond reçoit le Prix de la meilleure actrice, décerné par le Syndicat de la critique, pour son interprétation du rôle de la Veuve Quinn.

En juin 2006, il met en scène l’opéra Les Aveugles de Xavier Dayer d’après Maurice Maeterlinck, avec l’Atelier lyrique de l’Opéra National de Paris au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis, puis à l’Almeida Theatre à Londres (reprise à l’Amphithéâtre Bastille en juin 2008). En juillet 2006, il crée La Dispute de Marivaux pour le Festival des Nuits de la Bâtie. Le spectacle est repris en tournée en France et en Belgique de septembre 2006 à mars 2007.

Pour le Festival Odyssée 2007 (jeune public), il met en scène L’Assassin sans scrupules de Henning Mankel (reprise en tournée de janvier à mars 2008).

En janvier 2009, il crée en France La Ville de Martin Crimp au Théâtre des Célestins à Lyon, avant une tournée française qui passe par le Théâtre de la Ville à Paris.
En avril 2009, il dirige les chanteurs de l’Atelier Lyrique pour Le Mariage secret de Cimarosa qu’il met en scène à la MC93 de Bobigny. En novembre 2009, il met en scène Les Affaires sont les affaires d’Octave Mirbeau au Théâtre du Vieux-Colombier-Comédie Française. La pièce sera ensuite reprise au Vieux-Colombier en avril 2011.

En avril 2010, il réalise une mise en espace du texte de Tanguy Viel, Personal Jesus, au Grand T à Nantes.

Après Les Femmes savantes en première tournée en France de janvier à avril 2011, Marc Paquien a mis en scène l’opéra L’Heure espagnole de Maurice Ravel avec l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris en mars 2011 à la Maison de la Musique à Nanterre et au Théâtre Impérial de Compiègne.

En janvier 2012, il met en scène :Oh les beaux jours de Samuel Beckett avec Catherine Frot, à La Coursive-Scène Nationale de La Rochelle, puis au Théâtre de La Madeleine à Paris et en tournée en France durant la saison 2012/2013.

En mai 2012, il crée La Voix humaine de Jean Cocteau au Studio-Théâtre de La Comédie-Française et Antigone de Jean Anouilh aussi pour La Comédie-Française, enfin Molly Bloom d’après Ulysse de James Joyce aux Bouffes du Nord avec Anouk Grinberg.

En janvier 2013, Marc Paquien a crée au Théâtre de Carouge à Genève La Locandiera de Carlo Goldoni avec notamment Dominique Blanc et André Marcon. Après une longue tournée durant toute la saison 2012/2013 en France et en Europe, le spectacle a été repris à l'automne 2013 au Théâtre de l'Atelier à Paris. Il est retenu par le jury des Globes de Cristal dans la catégorie « Meilleure pièce de théâtre ».